Logo IIBA SimpleBlue 100x125L’« analyse bioénergétique » consiste en une méthode psychothérapeutique développée et instituée par Alexander LOWEN.
Ses racines remontent à FREUD c’est-à-dire à la psychanalyse. Cependant, en contraste avec la psychanalyse qui porte essentiellement son attention sur les fantasmes, les pensées et les rêves comme expressions de l’inconscient, l’Analyse Bioénergétique porte aussi son attention sur l’expression corporelle du patient telle qu’elle se manifeste dans ses gestes, ses mimiques, sa voix et ses modes de respiration. L’Analyse Bioénergétique considère le corps, l’esprit et l’âme comme faisant une seule et indivisible unité. Les interventions thérapeutiques sur l’un de ces composants ont dès lors une influence sur les deux autres.

A l’origine, l’Analyse Bioénergétique a été développée par Wilhem REICH. Il introduisit le concept de "cuirasse caractérielle" signifiant ainsi que certaines expériences émotionnelles traumatiques qui prennent souvent racine dans la petite enfance, peuvent entraîner une contraction de certaines régions musculaires en même temps qu’une dévitalisation de l’état affectif pour protéger l’âme. L’écrit le plus connu de Reich, "l’Analyse caractérielle" (REICH,1945), décrit et explique les structures physiques et expressives en terme de névroses et introduit le lecteur à un certain nombre de techniques psychothérapeutiques à médiation corporelle.
Alexander LOWEN est un de ses deux étudiants (et patients) qui ont mené plus loin ses idées : alors que PIERRAKOS a développé une forme de psychothérapie corporelle nommée "core energetics", Alexander LOWEN a développé l’Analyse Bioénergétique telle qu’elle est connue aujourd’hui et promue par l’Institut International d’Analyse Bioénergétique, l’IIBA.

 "Bioénergétique" veut en réalité dire : traiter avec "l’énergie de la vie". Les expressions somatiques, psychiques et affectives sont contrôlées par un mécanisme biologique commun dépendant de l’énergie.
Le processus psychothérapeutique en Analyse Bioénergétique est un processus de longue durée, en relation individuelle ou/et de groupe.
En Belgique, c’est la Société Belge d’Analyse Bioénergétique, la SOBAB, qui prolonge et promeut la pensée et les dispositifs et techniques thérapeutiques de ces prédécesseurs.

Comment se déroule la thérapie bioénergétique ?

Le diagnostic

La thérapie bioénergétique est précédée d’un important travail de diagnostic.
Le psychothérapeute va prendre en considération non seulement la plainte de la personne demandeuse d’analyse bioénergétique mais aussi le cadre de la vie présente de cette personne. Il va explorer son histoire personnelle, son histoire médicale, les modalités particulières prises par son développement y compris les périodes prénatale, natale et postnatale. Il se fera une idée de ses expériences relationnelles et de leur qualité.
L’expression corporelle, la posture, les tensions musculaires, les blocages dans les différentes parties du corps, le degré de vitalité et la conscience qu’a la personne de son corps, feront l’objet d’une attention particulière.
Le psychothérapeute pourra, sur base de cet ensemble d’éléments, poser l’hypothèse d’une structure spécifique de caractère et envisager une stratégie d’aide et de résolution des conflits psychiques, affectifs et corporels que connait la personne concernée.
Il saura également ce à quoi il peut s’attendre en terme de résistances et de réactions chez son futur patient tant au plan de la relation et du transfert qui va s’établir entre eux, que des signaux corporels qui vont probablement se manifester.
Ce sera toujours à la fois dans la parole échangée, l’approche verbale, et dans une approche corporelle spécifique que le processus thérapeutique, le plus souvent de longue durée, va se développer.
L’analyse bioénergétique consiste donc en une démarche psychothérapeutique d’inspiration psychanalytique à médiation corporelle.

L’approche verbale,    " l’analyse...

L’approche verbale part des comptes rendus du client portant son attention non seulement sur les mots mais aussi sur les nuances émotionnelles et les réactions du corps qui les accompagnent. L’attention portée à la manière particulière qu’il a de communiquer rend le client plus conscient de lui-même et l’encourage à s’exprimer plus adéquatement.

L’approche corporelle,    ...bioénergétique "

L’approche corporelle tend d’abord à approfondir la respiration du patient et à améliorer la perception et la conscience qu’il a de son corps. Un large éventail de mise en tension du corps (positions de stress), d’exercices de relaxation et de mouvements soutiennent ce travail. Le but est d’encourager l’expression émotionnelle spontanée. C’est en effet très souvent au travers de celle-ci que ressurgissent les souvenirs et dès lors les possibilités d’analyse des "défenses" du patient, et d’expériences de nouveaux modes d’être et d’échanges. (LOWEN, 1980, 1981 ; DIETRICH, 2004 ; STEINMAN, 2002)

Go to top